Vers des communications 100% sécurisée : le satellite quantique.

La sécurisation des communications a toujours été primordiale pour les états, pour la simple et bonne raison qu’elle leur permet de conserver un avantage décisive dans la mise en oeuvre de toute stratégie : la surprise. Le code fut l’un des moyens déployés pour parvenir à sécuriser les communications. Et dans une certaine mesure, il fut relativement efficace. Mais avec l’avènement des ordinateurs et de leurs incroyables puissance de calcul, ce n’est plus le cas. Le satellite quantique pourrait bien apporter une solution à ce problème.

78297-620-282
@Insidetheworld.org

Le concept du satellite quantique

Depuis la fin des années 1990, de nombreux chercheurs mènent des études poussées dans un champ bien précis de la physique : la téléportation quantique.

De quoi s’agit-il ? En physique quantique, il est possible de créer un système où deux particules (ou plus) sont intriquées. Cela signifie que les états quantiques des particules du système sont dépendants, quelque soit la distance qui les sépare : les particules peuvent avoir la même énergie cinétique, la même polarité, etc. et ce sans transfert d’énergie ou de matière d’un point A à un point B ! Par conséquent, aucune interception du message n’est possible, rendant la communication inviolable.

Le problème, c’est que l’observation d’une particule quantique ne relève pas du réel. Or, pour communiquer, on utilise généralement un système binaire 0-1, où l’on est sûr que le 0 observé correspond à 0, pareil pour le 1. En physique quantique, l’observation correspond à une probabilité. Imaginez la difficulté que vous pourriez avoir à communiquer avec quelqu’un dont le message est sûr à 50%…

Je n’entrerai pas dans les détails, mais depuis les années 2000, les scientifiques sont parvenus à obtenir une probabilité d’obtenir le message d’origine suffisante pour mettre en place des communications efficaces.

QUESS : une révolution dans les télécommunications

Dès 2011, la mise en orbite d’un satellite expérimental de communication utilisant cette technologie est l’une des priorités du programme spatial chinois. Le 16 août 2016, le satellite Mozi est lancée, suscitant de nombreuses réactions dans le monde entier. L’objectif pour la Chine est simple : montrer qu’il est possible de communiquer efficacement à très grande distance (QUESS : Quantum Experiments at Space Scale).

En 2017, l’expérience porte ses premiers fruits : une communication est obtenue grâce à l’intrication quantique entre le satellite QUESS et une station-sol située à plus de 1200 km.

Pour le Pentagone et les agences de renseignement américaines, QUESS est le Spoutnik du XXIe siècle. En 1957, le satellite soviétique envoyait un message clair aux américains : l’URSS pouvait très bien observer les Etats-Unis depuis l’espace, ou bien atteindre n’importe quel point du globe avec une arme nucléaire. De même QUESS montre que les chinois peuvent disposer de communications totalement inviolables. La technologie quantique est également au coeur du développement d’une nouvelle génération d’ordinateurs qui rendrait les nôtres totalement obsolètes.

 

La course à la technologie quantique est lancée !

Quantum_large
Eutelsat Quantum @ESA

Les efforts de la Chine dans ce domaine sont très importants. Un laboratoire de 10 milliards de dollars devrait ouvrir en 2020. Une somme exorbitante si on la compare aux 200 millions de dollars investis par les Etats-Unis dans ce champ de recherche. Les chinois ont saisi tout l’enjeu de cette révolution à venir : ni plus ni moins que la fin de l’hégémonie américaine.

Les européens, déjà impliqués dans le QUESS par le scientifique autrichien Anton Zeilinger, sont aussi lancés dans la course. Début mai 2018, l’ESA et SES techcom (une filiale du consortium SES) ont signé un accord pour le développement de la communication quantique. Le Luxembourg, pays très actif concernant le secteur spatial, se retrouve une fois de plus au coeur de la coopération européenne, tout en faisant profiter ses entreprises de ces projets importants.

Eutelsat et Airbus DS sont également en partenariat pour le développement du satellite Eutelsat Quantum.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s