La politique spatiale russe, par Ivan Moiseev

Ivan Moïseev est directeur de l’Institut de politique spatiale russe, et directeur scientifique du club de cosmonautique de Moscou. Il décrit dans cet article les différences fondamentales entre stratégie spatiale russe et américaine, les difficultés du programme spatial russe, et il propose une solution de sortie de crise.  

423
Ivan Moïseev, directeur de l’Institut de politique spatiale de Moscou @Radiomayak

Lire la suite « La politique spatiale russe, par Ivan Moiseev »

Publicités

Un nouveau satellite imprimé 3D pour la Russie

Ce nanosatellite sera lancé depuis la station spatiale internationale en 2017, durant un EVA (sortie extravéhiculaire des astronautes). Il est le premier satellite russe fabriqué par impression 3D.

bvbkwvsieaaeitc
Lancement de deux nanosats depuis l’ISS @NASA

Cet engin, baptisé Tomsk TPOu 120, n’a pas de système de propulsion, mais grâce à l’impulsion initiale donnée lors de son lancement, il orbitera la Terre durant 4 à 6 mois. L’université polytechnique de Tomsk recevra les données sur la santé du petit satellite. Elles permettront de déterminer si une production de série est envisageable suite à ce premier test. RKK Energia et l’institut RAN sont également impliqués dans le projet.

 

Premier vol russe pour 2017 prévu le 28 janvier

Il s’agira d’un Soyouz lancé depuis la base de Kourou en Guyane Française. Il placera en orbite le satellite Hispasat AG-1.

Le premier lancement de 2017 devait être initialement un Proton-M emportant le satellite américain Echostar 21, mais le vol a été repoussé à une date ultérieure. Par ailleurs, le lancement de Progress MS-05 est lui aussi décalé au 21 février. Le lancement de Soyouz MS-04 est maintenu au 27 mars.

b55e45ef97_50034424_6249044077-068d0e6e73-b-02
@ESA