Que va faire l’ESA jusqu’en 2021?

Le conseil de l’ESA au niveau ministériel s’est réuni du 1er au 2 décembre à Lucerne, sous la co-présidence de la Suisse et du Luxembourg. Il a rassemblé les décideurs européens autour d’une vision commune, celle de l’espace 4.0. Surtout, les négociations ont abouti à une levée de fonds de 10.3 milliards d’euros pour les activités spatiales de l’agence.

5sc7519-1024x683
Le directeur général de l’ESA, Jan Woerner @ESA

Vers l’espace 4.0

Sur son blog, le directeur général de l’ESA, Jan Woerner, se félicite que le conseil ait approuvé ses recommandations concernant le futur de l’agence : « The first important step came when Council gave its backing to my strategy proposal “Space 4.0 for a United Space in Europe”, outlining how to move ESA forward while taking into account the shifts in paradigm occurring in the space sector and how to further develop the European dimension of space ».

Qu’est-ce que l’espace 4.0? L’espace 1.0 correspond à l’observation astronomique, l’espace 2.0 à la course à l’espace, et l’espace 3.0 à la collaboration spatiale internationale. Pour Jan Woerner, l’ESA doit désormais aller vers l’espace 4.0, qui ne serait plus l’apanage des agences spatiales nationales, mais s’ouvriraient à un nombre grandissant d’acteurs privés. Une politique actuellement développé par le Luxembourg avec succès.

Pour accomplir cet objectif, l’ESA doit être en mesure de faire participer ces nouveaux acteurs dans des conditions optimales, qu’il s’agisse de la recherche et de l’innovation, ou de la sûreté des vols.

10.3 milliards d’euros pour l’agence

dart_impact
@ESA & Thescienceoffice.org

Après de vives négociations qui ont été développées pendant deux jours et un nuit, le Conseil a abouti à un budget de 10.3 milliards d’euros pour l’ESA pour la période 2017-2021.

La répartition des postes de dépenses est la suivante (en millions d’euros):

  • Observation de la Terre : 1370
  • Télécom : 1280
  • Navigation : 69
  • Exploration : 1452
  • Soutien au programme scientifique : 172
  • Lanceurs : 1611
  • Sûreté : 95
  • Technologie : 445
  • Science, R&D : 3813

Cependant, il manquera les fonds nécessaires pour le projet AIM (Asteroid Impact Mission) puisse être mené à bien.

Le centre spatial guyanais (CSG)

Dans le récent rapport Open Space, Geneviève Fioraso soulignait à juste titre l’importance du CSG dans la stratégie spatiale française. Le conseil de l’ESA a justifié cette approche, et a clarifié la participation des états à cette infrastructure capitale pour l’Europe spatiale.

Le financement du CSG s’élévera à 438 millions d’euros sur la période 2017-2021. Sans surprise, le principal contributeur est la France (34%) suivi de l’Allemagne (18.4%), de l’Italie (11.2%) et du Royaume-Uni (7.6%).

Quels programmes pour l’ESA? 

exomars_trace_gas_orbiter
@ESA

Le Conseil a identifié cinq grands champs d’action pour les futurs programmes :

  • Observation de la Terre : elle portera notamment sur l’étude du changement climatique et évolution du programme Copernicus.
  • Télécommunications : Programme ARTES
  • Navigation : Programme Galileo et programme EGNOS
  • Lanceurs : développement d’Ariane 6
  • Exploration : Poursuite de la coopération sur l’ISS jusqu’en 2024, Exomars 2020, et étude d’une mission de retour d’échantillon martien.

Comme pour la politique spatiale américaine, l’ESA fait face à un problème de taille : comment amener les décideurs politiques à s’engager sur des budgets importants, alors même qu’ils n’en récupéreront aucun bénéfice à court terme? Sur ce point l’Europe dispose d’un avantage : la nature internationale de sa politique spatiale permet à l’ESA de sécuriser ses budgets à moyen terme, alors que la NASA n’a jamais été à l’abri d’une réduction drastique de son budget.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s