Roscansat: rencontre avec la prochaine génération spatiale

J’ai eu le loisir ce week-end de me déplacer à la bibliothèque de l’Université de Moscou pour le festival des sciences. Parmi les nombreux stands présentés, j’ai pu rencontrer la petite équipe de Roscansat, un projet porté par l’école des ingénieurs de l’aérospatiale (Воздушно-инженерная школа). Le Spatioscope vous explique comment la Russie prépare son futur dans l’espace.

p1060432
Souriez! Les étudiants de Roscansat devant leur stand. Crédits: Le Spatioscope

Qu’est-ce qu’un Cansat?

Un Cansat est un petit satellite destiné à des usages pédagogiques. Les étudiants s’entraînent à construire ces engins aux missions diverses: relevé de température, de pression, communication, etc. De par sa taille et son format, le Cansat ressemble généralement à une canette, d’où son nom. Il doit être d’un poids inférieur à 350g et d’un prix de 1000$ au maximum.

Le Cansat n’est pas une discipline spécifiquement russe, mais on peut dire que leurs étudiants sont particulièrement brillants et nombreux. Ils se réunissent une fois par an pour le championnat russe, Roscansat. Des équipes viennent de toute la Russie, et représentent généralement des universités et des écoles prestigieuses. Le championnat est divisé en six ligues, qui correspondent à certains niveaux de difficultés et à des missions différentes: relevés scientifiques (2 ligues), récupération du lanceur, automatisation, repérage des incendies, et vols stratosphériques.

Un projet qui porte ses fruits

21375337584_6abed8eb4d_b
Crédits: Roscansat

 Le championnat Roscansat a commencé en 2011, avec des moyens assez modestes. Le constructeur en chef, Vladimir Radchenko, nous expliquait qu’en 2012 la moitié des lanceurs avaient été perdus! Les organisateurs mettent en effet à disposition des élèves de petits lanceurs à poudre. Mais à force d’être utilisés, ces derniers fatiguent et cassent.

Heureusement, le projet a rapidement attiré l’attention des « grands frères » du secteur, qui sponsorisent les différents projets. « RKK Energia est un partenaire fidèle, nous sommes vraiments heureux de pouvoir travailler avec eux ». Cette entreprise d’état est la plus importante de Russie, elle est l’héritière du bureau d’étude de Sergueï Korolev, le célèbre ingénieur soviétique.

Les entreprises montent aussi des équipes pour le championnat. Elles rassemblent de jeunes talents choisis dans les universités autour d’un ingénieur expérimenté, afin de transférer un maximum de compétences et de savoir-faire. Outre Energia, Roscosmos, Lavotchkine, Dauria Aerospace et Reshetnev ont pu participé à Roscansat. Il faut dire que l’industrie spatiale russe doit pouvoir apporter à ses entreprises de nouvelles recrues pour combler les rangs des équipes héritées de l’Union Soviétique.

La suite des opérations

p1060429
Avec le constructeur en chef Vladimir Radchenko (g.) Crédits: Le Spatioscope

L’objectif est bien sûr de pouvoir permettre aux étudiants de continuer à se former autour de ces projets ludiques.

« Nous souhaiterions pouvoir disposer de lanceurs stratosphériques, mais en raison des sanctions nous ne pouvons pas importer les moteurs que l’on trouve à bon marchés aux Etats-Unis » nous confie Vladimir. « Pour les vols stratosphériques, nous utilisons des ballons d’où sont largués les Cansats ».

Quand on lui demande s’il existe des liens avec d’autres pays, Vladimir nous explique que « cela arrive ponctuellement. Mais comme nous ne sommes pas un pays européen, nous ne participons pas au concours organisé par l’ESA. De toute façon nous avons un très grand pays, et beaucoup de choses à faire ».

En juillet prochain, Roscansat se rassemblera à nouveau sur le « cosmodrome Taldom », un petit bout de terrain d’où les lanceurs partent pour des altitudes variant de 100 à 1000m.

Cпасибо Cофия Ломакина, Петр Ермолински и Владимир Радченко за вашу помочь!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s