Sea Launch: c’est reparti!

Le projet Sea Launch  (Морский старт) devrait être récupéré par la société russe S7 « Systèmes de transport spatiaux »suite à des négociations entre l’entreprise russe RKK Energia et le géant américain Boeing. Bonne nouvelle donc, puisque le projet avait fait faillite en 2009.

9874724_orig
La plateforme de Sea Launch, prête à l’emploi! Crédits: spaceflight101.net

Sea Launch était un projet international (Etats-Unis, Russie, Norvège, Ukraine) qui utilisait une plateforme flottante afin d’envoyer des charges en orbite depuis l’équateur. Sur cette ligne, les lanceurs peuvent en effet utiliser au mieux la vitesse de rotation de la Terre!

Posséder une base spatiale sur l’équateur est un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre, étant donné le caractère stratégique du domaine spatial. La France s’en sort bien avec le Centre Spatial Guyanais (CSG), mais les bases américaines (Cap Kennedy, Vanderberg) et russes (Baïkonour, Vostotchniy) sont bien moins placées de ce point de vue.

Sea Launch continuera à utiliser des Zenit: il s’agit de lanceurs soviétiques très performants, développés dans les années 70. Ils peuvent placer 11 à 13 tonnes en orbite géostationnaire. Sergueï Sopov, un ancien de Baïkonour, est à la tête de la compagnie. Son objectif est bien sûr d’éviter les deux échecs de lancement de 2000 et 2007 qui avaient amenés à la mise en faillite de la compagnie.

Roscosmos: bientôt des touristes dans l’espace

Le directeur de l’agence spatiale russe Igor Komarov a indiqué à l’agence Tass que Roscosmos enverrait des touristes dans l’espace dans les deux ans.

La Russie cherche actuellement à développer cette activité qui pourrait éventuellement permettre de rentabiliser les coûts de lancement, alors qu’elle indiquait il y a peu son intention de réduire le nombre de cosmonautes russes présents dans la Station Spatiale Internationale, passant de trois à deux hommes.

Igor Komarov estime que Roscosmos développera ces activités avec des partenaires étrangers, mais il n’a pas communiqué de qui il s’agissait. Concernant l’aspect commercial, on pense ici à l’entreprise américaine Space Adventures, mais pour le moment rien d’officiel. Le directeur a aussi souligné qu’il y aurait des partenaires « assez sérieux », des industriels du secteur qui apporteraient des compétences technologiques indispensables pour le développement de ces vols.

13_tito
Dennis Tito, premier touriste spatial. 20 millions de dollars le billet tout de même! 

 

 

 

Voyager 2 : vers l’infini et l’au-delà! Avec Jennifer Pouplin

Voilà plus de 39 années que la Sonde Voyager explore l’espace. Lancée le 20 août 1977, elle poursuit son périple en dehors du système solaire, après avoir rendu visite à de nombreuses planètes. Jennifer Pouplin dresse pour nous un bilan de cette incroyable mission.

Nasa's Voyager 1
Crédits: pics-about-space.com

Lire la suite « Voyager 2 : vers l’infini et l’au-delà! Avec Jennifer Pouplin »