Système d’arrimage de Soyouz: Exit l’Ukraine

Selon Serguey Medvedev, directeur-système chez Roscosmos, l’agence russe va remplacer les systèmes d’arrimage KURS-P de la Station Spatiale Internationale d’ici deux ans, par le nouveau système KURS-MKP  d’une portée de 200 km.

image3344
Le système KURS est composé de plusieurs sous-systèmes: les antennes 2ASF-M-VKA (1,6), un éclairage d’appoint (2), un périscope (3), une antenne de communication avec le système-cible (4), et une ampoule. Crédits: Le Spatioscope

Le système P est un système « passif », installé sur la cible, tandis que le système KURS-NA est un système « actif », installé  à bord des nouveaux vaisseaux Soyouz-MS.

Les systèmes KURS-P sont actuellement produits en Ukraine par la société Elmis. Compte tenu de la situation politique entre les deux pays, cela pose évidemment problème. Auparavant étroitement liées du fait de leur passé soviétique commun, les deux industries spatiales ukrainienne et russe ne cessent de s’écarter l’une de l’autre.

Si le secteur russe peut toujours répondre à un marché gouvernemental (et même international) assez dynamique, ce n’est pas encore le cas de leurs homologues ukrainiens. Les Etats-Unis avaient décidés il y a quelques mois de commander des moteur-fusées en Ukraine afin de les substituer aux moteurs russes dans le cadre tensions diplomatiques. Cela sera t’il suffisant pour soutenir le secteur spatial ukrainien?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s