Sea Launch: c’est reparti!

Le projet Sea Launch  (Морский старт) devrait être récupéré par la société russe S7 « Systèmes de transport spatiaux »suite à des négociations entre l’entreprise russe RKK Energia et le géant américain Boeing. Bonne nouvelle donc, puisque le projet avait fait faillite en 2009.

9874724_orig
La plateforme de Sea Launch, prête à l’emploi! Crédits: spaceflight101.net

Sea Launch était un projet international (Etats-Unis, Russie, Norvège, Ukraine) qui utilisait une plateforme flottante afin d’envoyer des charges en orbite depuis l’équateur. Sur cette ligne, les lanceurs peuvent en effet utiliser au mieux la vitesse de rotation de la Terre!

Posséder une base spatiale sur l’équateur est un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre, étant donné le caractère stratégique du domaine spatial. La France s’en sort bien avec le Centre Spatial Guyanais (CSG), mais les bases américaines (Cap Kennedy, Vanderberg) et russes (Baïkonour, Vostotchniy) sont bien moins placées de ce point de vue.

Sea Launch continuera à utiliser des Zenit: il s’agit de lanceurs soviétiques très performants, développés dans les années 70. Ils peuvent placer 11 à 13 tonnes en orbite géostationnaire. Sergueï Sopov, un ancien de Baïkonour, est à la tête de la compagnie. Son objectif est bien sûr d’éviter les deux échecs de lancement de 2000 et 2007 qui avaient amenés à la mise en faillite de la compagnie.

Publicités

Une réflexion sur “Sea Launch: c’est reparti!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s