Space-X: 5 leçons à retenir pour réussir dans votre vie professionnelle

Toujours plus haut, toujours plus vite, toujours plus fort. L’espace est un monde de défi constant, où l’erreur n’est pas permise. Pourquoi ne pas s’inspirer de la meilleure entreprise spatiale privée pour réussir?

Musk-for-Mars

Crédits: Capital OTC

Leçon n°1: Une vision à long terme

spacex-dragon-mars-landingCrédits: Space.com

Space-X, c’est avant tout le projet de coloniser Mars. Bien évidemment, pour réussir une entreprise n’a pas forcément besoin de se fixer de tels objectifs. Mais il est incontestable que pour accomplir de grandes choses, pour motiver en permanence ses employés à donner le meilleur d’eux-mêmes à long terme, il faut que l’entreprise soit porteuse d’une vision du monde, et se donne pour objectif d’y apporter concrètement quelque chose.

La stratégie mise en place pour accomplir cette vision est aussi très importante. Elle doit être ponctuée d’objectifs intermédiaires, qui rendent cet objectif à long terme réalisable. Pour ceux qui y sont engagés, un plan de route est établi, avec des étapes claires. Cela permet de motiver les employés, et de mieux orienter les actions de l’entreprise tout en gardant des objectifs clairs. Dans le cadre de Space-X, plusieurs objectifs successifs ont été mis en place:

  1. Créer un lanceur moins cher (Falcon 1 et 5).
  2. Créer un lanceur réutilisable (Falcon 9)
  3. Créer un lanceur lourd réutilisable (Heavy Falcon).

Une vision stratégique ponctuée d’étapes claires est primordiale.

Leçon n°2: S’entourer des meilleurs

spacex-employees-watch-falcon-9-liftoff-from-spacex-hq-in-hawthorne

Crédits:Space X

Space-X est une mesure de recruter les meilleurs. Cela vient tout d’abord du fait qu’il existe cette vision à long terme, qui rend le travail chez Space-X extrêmement passionnant. Elle permet de donner aux jeunes ingénieurs une sphère des possibles concernant leur avenir. Nombreux sont ceux qui ont rejoint Space-X car un travail beaucoup mieux payé chez Boeing ou Lookheed Martin n’offrait pas les mêmes opportunités d’évolution. Pour ceux qui veulent un jour aller dans l’espace, cette entreprise offre la meilleur chance de réaliser ce rêve. Surtout, les jeunes recrues ont leur destinée en main, ils savent pourquoi ils travaillent et quels seront les résultats attendus.

Outre cela, Space-X recrute dès l’université, et les meilleurs profils sont accueillis directement par Elon Musk, le CEO, à l’usine.

Leçon n°3: Ne jamais abandonner

HECw8AzK_400x400

Crédits: Space-X

Aujourd’hui, Space-X multiplie les succès, dépassant sans cesse les frontières de ce que l’on pensait réalisable. Mais il n’en a pas toujours été ainsi: Les trois premiers vols furent des échecs retentissants, et d’autres après cela suivirent. Mais à chaque fois, les leçons des échecs subis furent apprises, et les ingénieurs améliorèrent les lanceurs pour qu’ils soient plus performants. Il est capital pour une entreprise d’avoir un processus de retour d’expérience permettant de comprendre les erreurs et de les corriger. Dans le cas de Space-X, ce processus est simple, car si le lanceur ne délivre pas la charge à la bonne altitude, il est aisé de comprendre que quelque chose ne s’est pas passé comme il fallait. Dans d’autres entreprises cependant, les erreurs sont souvent imperceptibles: petits défauts de production, pertes d’énergie, comportements de vente ne correspondant pas à la clientèle, etc. Il est donc nécessaire de vous interroger en permanence sur l’optimisation de votre entreprise. Et surtout, ne jamais baisser les bras!

Leçon n°4: Croire et oser

bxymo3ibrevdiofs5vnf Crédits: Space-X

Dans la logique de marché, l’innovation est un moyen très efficace pour se positionner devant ses concurrents, voire d’atteindre une situation de monopole. Chez Space-X, l’innovation est au coeur des préoccupations. On pense bien sûr au premier étage de la Falcon-9 réutilisable. Mais en vérité, l’innovation se situe à tous les niveaux, que ce soit lors de la conception (par exemple le travail informatique sur des pièces visibles en réalité augmentée) ou de la fabrication (impression 3D). Il y a en permanence dans l’usine de la compagnie de nouveaux projet en cours de réalisation: grâce à la structure très ouverte du bâtiment, les ingénieurs et techniciens peuvent facilement échanger, et apprendre de leurs travaux. Cette culture de l’innovation permet à Space-X de proposer de nouvelles avancées à un rythme très élevé!

A cela s’ajoute la volonté implacable d’Elon Musk de mener à bien ses projets dans les meilleurs délais, même si cela semble impossible.

Leçon n°5: Vertus de l’indépendance.

1_dragonv2

Crédits: Space-X

Avec la Falcon 1, Space-X devient le premier commercialisateur spatial qui produit l’ensemble des composants de ses lanceurs. Au début de l’aventure, après la vente de Paypal, Elon Musk avait recherché à acheter des missiles intercontinentaux Dniepr pour les transformer en lanceurs. Les négociations sur les ventes lui rappelle encore de douloureux souvenirs. Il en conclut que pour maîtriser le coût de ses prestations, il était capital de pouvoir être indépendant, de ne pas être un revendeur. Concluant sur le chemin retour qu’il lui était possible financièrement de construire ses propres fusées, il décida de réaliser l’ensemble de l’assemblage. Mais très rapidement, il se rend compte que les prix astronomiques (si j’ose dire) de l’industrie spatiale sont en grande partie la résultante des intermédiaires et des fournisseurs, qui réalisent au passage leur marge. Considérant avec raison que ces prix ne se justifient plus en raison de la démocratisation des composants électroniques de haute performance, il décide de produire lui même une très grande partie des pièces de ses lanceurs, avec le résultat que l’on connaît: la possibilité désormais de réaliser des lancements orbitaux à un coût extrêmement bas. Concernant le financement, Space-X n’est pas coté en bourse. Elon Musk connaît le prix de la dépendance financière, cela lui avait déjà coûté son entreprise zip2. Il ne veut pas qu’un projet aussi durable que la colonisation de mars soit à la merci d’attaques spéculatives capables de détruire toute son oeuvre en quelques jours. C’est d’autant plus important que la conquête spatiale repose toujours sur l’explosion contrôlée, et la rentrée atmosphérique à l’aide de tuiles thermiques.

A votre tour maintenant!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s