Bon week-end à tous!

CfjQG2EUsAAhttD

Une navette américaine prise en photo au décollage.

Publicités

Spudis Lunar Ressources

Dans la foulée de l’article sur le projet de colonisation lunaire de Bigelow Aerospace, je vous conseille le blog très complet du docteur Paul Spudis sur l’exploitation des ressources de notre satellite.

Le blog en anglais ici.

futur

Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (3/3)

Bigelow à la conquête du système solaire

Robert Bigelow, à l’instar de Elon Musk ou Richard Branson, a une vision de la place de l’homme dans l’univers. Ayant grandi dans le Nevada, près de la fameuse “zone 51”, il est persuadé que nous sommes visités par des formes d’intelligence extraterrestre, visites dont certains membres de sa famille ont été témoins. Il ne peut donc concevoir que l’humanité ne se lance pas elle aussi à la conquête de l’espace. Voilà pourquoi Bigelow Aerospace a de nombreux projets en court de développement pour l’exploration du système solaire.

bigelow-olympus-carrier-solar-bus

Lire la suite « Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (3/3) »

Airbus Safran Launchers prêt pour emploi au 1er juillet prochain

La joint venture entre Safran et Airbus Group sera prête à fonctionner à partir du 1er juillet prochain, après la finition de formalités administratives par la Commission européenne. Il s’agit notamment de déterminer dans quelle mesure le rachat des actions du CNES par ASL ne met pas en danger les actionnaires minoritaires qui sont pour la plupart des fournisseurs d’Arianespace. Par ailleurs, des constructeurs de satellites européens ne souhaitent pas que Airbus Satellite ait une position privilégiée auprès de ASL.

Le premier vol d’Ariane 6 est prévu pour 2020.

Ariane-6-converted-879x485

Crédits: ASL

Space-X : une vraie menace pour l’Europe spatiale

Je me permets de relayer ce très bon article de Spacenews.com qui détaille les calculs concernant les économies réalisées grâce à la Falcon 9 réutilisable (-40% de réduction par rapport à un lancement normal.

160419-spacex2-630x434

La Falcon est en train de revenir à la base de lancement après son vol historique. Crédits: Uslaunchreportscom

Comment Arianespace peut faire face?

En effet, pour que la Falcon 9 (ou tout autre véhicule réutilisable) soit pleinement rentable, il faut qu’elle effectue un nombre minimum de lancement par an: Inutile d’acheter une voiture si vous l’utilisez seulement une fois par an, autant prendre le taxi. Même calcul pour la Falcon 9, il faut la remettre en état, refaire le plein, sans parler du contrôle technique. Le marché américain est susceptible de fournir à Space-X ce nombre de lancements minimum.

Mais en Europe, la situation est différente: Ariane 6, prévue pour 2023, ne sera lancée « que » douze fois par an, en emportant généralement deux satellites. Selon Stéphane Israel, directeur d’Arianespace, un lanceur réutilisable ne serait pas rentable en Europe, car la taille du marché n’est pas suffisante.

Pour le moment, tout va bien, car Space X se développe aux Etats-Unis. Mais la nécessité même pour Space-X de trouver de nouveaux clients la poussera à concurrence de plus en plus Arianespace, avec des lanceurs à prix très intéressants.

« Kosmokurs »: le tourisme spatial made in Russia

Kosmokurs (ооо Космокурс) est une entreprise russe privée qui a pour objectif d’envoyer des touristes dans l’espace. Le site internet de la compagnie n’est malheureusement pas disponible en anglais. Mais heureusement pour les moins russisants d’entre nous, les infographies sont au rendez-vous:

Flight-scheme

Le premier vol est prévu en 2020.

Le directeur général de Kosmokurs, Pavel Pouchkine, était interviewé aujourd’hui sur la radio Komsomolskaya Pravda (podcast en russe). Les journalistes font ouvertement part de leurs réserves concernant le projet, notamment concernant la fusée qui doit revenir sur terre…qui devrait être produit en partenariat avec Roscosmos. Or le directeur de l’agence russe confiait récemment que des études étaient en cours pour une utilisation d’ici à 2030!