Поехали!Le premier vol depuis le nouveau cosmodrome russe Vostotchniy a été effectué!

Nous avions annoncé dans ce blog un premier vol pour le 27 avril, mais suite à un problème technique (arrêt de la séquence de lancement moins d’une minute avant le départ), le Soyouz 2.1 est parti le 28 avril à 5h (local).

Vous pouvez voir la vidéo du lancement ici.

17_53

Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (3/3)

Bigelow à la conquête du système solaire

Robert Bigelow, à l’instar de Elon Musk ou Richard Branson, a une vision de la place de l’homme dans l’univers. Ayant grandi dans le Nevada, près de la fameuse “zone 51”, il est persuadé que nous sommes visités par des formes d’intelligence extraterrestre, visites dont certains membres de sa famille ont été témoins. Il ne peut donc concevoir que l’humanité ne se lance pas elle aussi à la conquête de l’espace. Voilà pourquoi Bigelow Aerospace a de nombreux projets en court de développement pour l’exploration du système solaire.

bigelow-olympus-carrier-solar-bus

Lire la suite « Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (3/3) »

Airbus Safran Launchers prêt pour emploi au 1er juillet prochain

La joint venture entre Safran et Airbus Group sera prête à fonctionner à partir du 1er juillet prochain, après la finition de formalités administratives par la Commission européenne. Il s’agit notamment de déterminer dans quelle mesure le rachat des actions du CNES par ASL ne met pas en danger les actionnaires minoritaires qui sont pour la plupart des fournisseurs d’Arianespace. Par ailleurs, des constructeurs de satellites européens ne souhaitent pas que Airbus Satellite ait une position privilégiée auprès de ASL.

Le premier vol d’Ariane 6 est prévu pour 2020.

Ariane-6-converted-879x485

Crédits: ASL

Space-X : une vraie menace pour l’Europe spatiale

Je me permets de relayer ce très bon article de Spacenews.com qui détaille les calculs concernant les économies réalisées grâce à la Falcon 9 réutilisable (-40% de réduction par rapport à un lancement normal.

160419-spacex2-630x434

La Falcon est en train de revenir à la base de lancement après son vol historique. Crédits: Uslaunchreportscom

Comment Arianespace peut faire face?

En effet, pour que la Falcon 9 (ou tout autre véhicule réutilisable) soit pleinement rentable, il faut qu’elle effectue un nombre minimum de lancement par an: Inutile d’acheter une voiture si vous l’utilisez seulement une fois par an, autant prendre le taxi. Même calcul pour la Falcon 9, il faut la remettre en état, refaire le plein, sans parler du contrôle technique. Le marché américain est susceptible de fournir à Space-X ce nombre de lancements minimum.

Mais en Europe, la situation est différente: Ariane 6, prévue pour 2023, ne sera lancée « que » douze fois par an, en emportant généralement deux satellites. Selon Stéphane Israel, directeur d’Arianespace, un lanceur réutilisable ne serait pas rentable en Europe, car la taille du marché n’est pas suffisante.

Pour le moment, tout va bien, car Space X se développe aux Etats-Unis. Mais la nécessité même pour Space-X de trouver de nouveaux clients la poussera à concurrence de plus en plus Arianespace, avec des lanceurs à prix très intéressants.

« Kosmokurs »: le tourisme spatial made in Russia

Kosmokurs (ооо Космокурс) est une entreprise russe privée qui a pour objectif d’envoyer des touristes dans l’espace. Le site internet de la compagnie n’est malheureusement pas disponible en anglais. Mais heureusement pour les moins russisants d’entre nous, les infographies sont au rendez-vous:

Flight-scheme

Le premier vol est prévu en 2020.

Le directeur général de Kosmokurs, Pavel Pouchkine, était interviewé aujourd’hui sur la radio Komsomolskaya Pravda (podcast en russe). Les journalistes font ouvertement part de leurs réserves concernant le projet, notamment concernant la fusée qui doit revenir sur terre…qui devrait être produit en partenariat avec Roscosmos. Or le directeur de l’agence russe confiait récemment que des études étaient en cours pour une utilisation d’ici à 2030!

Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (2/3)

La transition cruciale du BEAM au B330 (2016-2020)

L’objectif premier du BEAM qui est en cours de pressurisation est de valider l’utilisation de la technologie pour un emploi plus intensif. Pour la prochaine étape, Bigelow Aerospace a déjà développé un concept d’habitat spatial: le B330. Il s’agit d’une véritable maison spatiale, où l’on y trouve pièces à vivre, zones de travail, et un espace de repas pour l’équipage. Le tout est incorporé dans une enveloppe du même type que celle du BEAM, mais avec un volume de 330m3 (d’où le nom). A titre de comparaison, l’ISS a un volume pressurisé de 400m3 habitables. Il faut par ailleurs ajouter que, même si ce module est totalement indépendant en termes de systèmes de survie, plusieurs B330 peuvent être connectés pour créer une véritable station spatiale.

beam1

Deux B330 connectés ensemble, arrimés au Dragon de Space-X et au CST-100 de Boeing. Crédits: Bigelow Aerospace.

Lire la suite « Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (2/3) »

Une application spatiale pour l’industrie pétrolière

Je me permets de relayer ce petit article très intéressant de Rémy Decourt de Futura-Sciences sur cette nouvelle expérience de l’ESA au profit de l’industrie pétrolière.

L’espace offre la possibilité de pouvoir reproduire les conditions de pression du sous-sol terrestre à grande profondeur, et notamment ses effets sur la qualité des hydrocarbures.

A noter que l’expérience est embarquée à bord d’un capsule chinoise, qui revient sur terre au bout de 12 jours en ramenant l’ensemble des expériences.

023dabb7ca_Shijian10_LZ2D_SCCO_nssc

Crédits: Académie des sciences chinoise

Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (1/3)

Bigelow est l’une de ces entreprises américaines extrêmement audacieuses qui vont probablement changer l’histoire de la conquête spatiale. Sa mission: développer et produire des engins spatiaux gonflables! A première vue, l’idée peut paraître incroyable, mais lorsque l’on compare avec le poids et la taille d’un module conventionnel, on comprend rapidement que ce concept pourrait accélérer considérablement l’exploitation de l’espace.  Avec le lancement récent du premier module spatial gonflable habité BEAM, c’est un petit pas pour la compagnie, mais un bon de géant pour l’industrie!

150312-bigelow_947df102396a4d9965bcf36dff0aaa6b.nbcnews-fp-1000-400

Crédits: nbcnews.com

Lire la suite « Comment Bigelow va révolutionner la conquête spatiale? (1/3) »